Merah/Raid :un syndicat veut des poursuites

  • A
  • A
Partagez sur :

Le second syndicat d'officiers de police, Synergie, a demandé lundi que "toutes les voies de recours soient étudiées" contre ceux qui "calomnient" le Raid, l'unité d'élite de la police française mise en cause par le père de Mohamed Merah.

Dans un communiqué, le syndicat se déclare "consterné par les allégations scandaleuses du père de l'assassin de Toulouse et Montauban" qu'il qualifie de "farfelues". Il "demande" que "toutes les voies de recours soient étudiées contre les auteurs de calomnies répandues" contre "ceux qui mettent leur vie au service de la sécurité des citoyens".

Alliance (second syndicat de gardiens de la paix), dans un autre communiqué, a qualifié pour sa part les déclarations de l'avocate du père de Merah de "fantaisistes" estimant qu'"elles ne sont étayées par aucune preuve". Il accuse l'avocate d'être "en quête de reconnaissance médiatique". L'avocate algérienne mandatée par le père de Mohamed Merah pour porter plainte contre le Raid a affirmé dimanche à Alger détenir des preuves de "la liquidation" du tueur de Toulouse.