Lyon : un huissier aurait détourné 1.5 M d'euros

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président de la chambre des huissiers de justice du Rhône, Gilbert Bénichou, soupçonné d'avoir détourné au moins 1,5 million d'euros de fonds sous séquestre, a été mis en examen samedi pour "abus de confiance aggravé", a-t-on appris jeudi de sources proches de l'enquête.

Egalement mis en examen pour "faux et usage de faux", il a été placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction d'exercer, a-t-on précisé de mêmes sources, confirmant une information du quotidien Le Progrès. Le parquet avait requis son placement en détention.

Durant sa garde à vue en fin de semaine dernière, Me Bénichou, 46 ans, a expliqué avoir rencontré des difficultés financières dans le cadre de son travail. D'après les premiers éléments de l'enquête, il aurait utilisé de façon ponctuelle depuis trois ou quatre ans ces fonds pour les besoins de son étude, située dans le IIIe arrondissement de Lyon, et aussi pour son usage personnel.

Une enquête préliminaire avait été ouverte il y a quelques semaines à la suite de la plainte d'un particulier, qui s'estimait victime d'un détournement dans le cadre d'une transaction commerciale.