Lille/Genech : ils récupèrent leur mention (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Une vingtaine de lycéens de l’institut de Genech, dans le Nord, qui avaient décroché le baccalauréat mais pas avec la mention qu’ils méritaient, ont vu cette "erreur" corrigée. Les notes de leur option (section européenne) n'avaient pas été prises en compte suite à une erreur d'inscription. Bien qu'ayant saisi le service des examens de l'académie de Lille, ils n'avaient pu obtenir réparation, la commission ayant clôturé ses travaux. Mais le médiateur académique va leur permettre de revendiquer la mention qu'ils auraient dû décrocher, grâce à une attestation exceptionnelle.

"Le service des examens et des concours de l'académie de Lille a prévu de faire une attestation aux élèves qui le demanderaient, justifiant qu'il y a eu une erreur dans l'inscription et précisant la note qu'ils auraient obtenue en prenant en compte l'option européenne", a déclaré l'académie de Lille à Europe1.fr. " Ce sera un document officiel, avec un tampon de l'académie", a ajouté Mélanie Pouillaude, la chargée de presse de l'académie.

Inscrits à l'institut de Genech, un établissement privé situé entre Lille et Valenciennes, ces élèves n'avaient pas coché la case "section européenne" lors de leur inscription aux épreuves du baccalauréat. Un oubli que l'établissement et leurs parents n'avaient pas remarqué et qui les a privés des points obtenus grâce aux options, perdant ainsi des points précieux pour décrocher une mention. Quatre lycéens auraient dû obtenir la mention "très bien" et ainsi décrocher une bourse ou une entrée dans les filières d'excellence.