Laissé pour mort dans un caddie

  • A
  • A
Partagez sur :

Trois personnes, dont deux mineurs, ont été mises en examen jeudi soir pour viol avec tortures et actes de barbarie après la découverte, mardi matin, d'un jeune homme de 21 ans, retrouvé nu et gravement blessé dans un chariot de supermarché dans une rue de Bruz, en Ille-et-Vilaine), a-t-on appris auprès du procureur de la République. Ces trois personnes, dont un homme de 27 ans déjà condamné à plusieurs reprises pour vol et dégradations,  ont été placées sous mandat de dépôt. Les deux mineurs ont été incarcérés à l'établissement pour mineurs d'Orvault, en Loire-Atlantique. Une femme poursuivie pour complicité dans ces actes, a également été placée sous mandat de dépôt. Ces quatre personnes encourent la réclusion criminelle à perpétuité.
Les quatre autres personnes interpellées dans cette affaire sont poursuivies pour non empêchement de crime. Elles ont été placées sous contrôle judiciaire.

Le jeune homme, découvert mardi à 6H30 du matin après être tombé entre les mains de ses agresseurs, qu'il connaissait, la veille vers 20h30, n'a toujours pu être entendu par les enquêteurs. Il souffre notamment de multiples blessures et brûlures. Il est maintenu en coma artificiel pour le soulager de ses douleurs, a indiqué le procureur, Thierry Pocquet du Haut-Jussé, précisant que l'acte médico-légal répertoriant ses blessures comporte quatre pages. Les accusés ont reconnu les faits qu'il leur était difficile de nier car ils avaient filmé leurs actes, a ajouté le magistrat.
Selon les éléments réunis par les enquêteurs, les agresseurs auraient agi par vengeance, soupçonnant la victime d'avoir livré des informations aux gendarmes qui l'avaient entendu deux semaines plus tôt sur des vols de voiture.