L'adjointe de Tron confrontée aux plaignantes

  • A
  • A
Partagez sur :

L'adjointe à la culture de Georges Tron à la mairie de Draveil (Essonne) était confrontée lundi aux deux ex-employées municipales qui accusent les deux élus de viols sous couvert de réflexologie, a-t-on appris auprès du parquet d'Evry. Brigitte Gruel est mise en examen pour viols et agressions sexuelles en réunion. Le député-maire UMP avait été confronté aux plaignantes le 10 mai.

"Je suis zen", a déclaré l'une des plaignantes, Virginie Faux, en arrivant au tribunal d'Evry, disant ressentir moins d'appréhension qu'avant la confrontation avec Georges Tron. "C'est lui qui me faisait peur, qui avait le plus d'emprise sur moi", a-t-elle expliqué.

L'autre plaignante, Eva Loubrieu, est convoquée lundi après-midi dans le bureau du juge d'instruction en charge de cette affaire, qui avait conduit Georges Tron à démissionner de son poste de secrétaire d'Etat à la Fonction publique, le 29 mai 2011. La confrontation est généralement l'un des derniers actes effectués avant la clôture de l'instruction.