Jura : les habitants contre la prison Botton

  • A
  • A
Partagez sur :

Les habitants d'une petite commune du Jura, choisie pour accueillir la prison expérimentale conçue par l'ex-homme d'affaires Pierre Botton, ont voté dimanche majoritairement contre ce projet qui divise le village, a-t-on appris auprès des organisateurs de ce référendum consultatif. 54% des votants se sont prononcés contre l'implantation de cette prison sur le territoire de Saint-Julien-sur-Suran, une commune de petite montagne située à 35 km de Lons-le-Saunier. Quelque 251 des 312 habitants du village inscrits sur les listes électorales s'étaient déplacés pour participer au vote.

"Avec une majorité de votes contre la prison de Pierre Botton, j'estime que nous avons gagné. Nous resterons mobilisés jusqu'à ce que le projet soit définitivement abandonné", a déclaré à l'AFP Janine Keser, secrétaire de l'association "Petite montagne espace de liberté", créée pour l'occasion.

Le conseil municipal doit se réunir "rapidement" pour "décider quelle suite il donne à cette consultation qui n'était pas décisionnelle", a indiqué à l'AFP la conseillère générale (UMP) Hélène Pélissard, porteuse du projet.