Imam de Drancy : un "islam d'ingérence étrangère"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L'imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, qui publie jeudi son livre avec David Pujadas "Agissons avant qu’il ne soit trop tard", a affirmé sur Europe 1 que l'islam subit aujourd'hui "une ingérence étrangère". 

Depuis l'affaire Mohamed Merah, l'imam dresse un bilan : "on est toujours dans un islam d'ingérence étrangère. Par rapport à la formation des imams, on est encore loin. Troisièmement : l'islamisme monte en Tunisie et au Mali. En Libye ou ailleurs, on n'est pas à l'abri. C'est très dangereux, très important de donner la responsabilité des parents jusqu'aux pouvoir publics", a-t-il assuré sur Europe 1.

En publiant ce livre, Hassen Chalghoumi assure être "menacé". "Mais des vies sont encore menacées. La société est menacée", affirme Hassen Chalghoumi. Cette vision de islam est "la minorité", ajoute-t-il "Mais si on ne fait rien, l'islamisme grandit, gangrène de plus en plus. Il est en train de récupérer nos jeunes par des sites Internet de haine. Ils sont en train de récupérer les faibles d'esprit dans des prisons où ils passent à l'acte par la délinquance", déplore-t-il.