Hollande "s’incline" devant Herzog

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le décès de Maurice Herzog suscite de nombreuses réactions de la classe politique. François Hollande en personne s’est fendu d’un communiqué pour saluer "l’immense alpiniste, qui fut le premier à gravir l’Annapurna, en 1950, avec Louis Lachenal. Cet exploit demeurera inscrit dans notre mémoire collective", a déclaré le président, qui a également tenu à "s’incliner devant le Résistant qui, à travers les combats courageux qu’il a menés contre l’occupant, participa à la défense de la dignité et de la liberté de notre pays."