Grogne dans une filiale de France Telecom

  • A
  • A
Partagez sur :

Les ingénieurs d'une société de service en ingénierie informatique à bas coût, filiale de France Telecom, ont débrayé vendredi pendant une heure pour réclamer un alignement de leur accord salarial (+1,6% en 2011) sur celui de France Telecom (+2,5%). La grève à IT and Labs, vendredi de 11H00 à midi, à l'appel de la CGT et de la CFDT, a été suivie par "17% des 1.100 salariés", selon la direction du groupe, par "près de 20%" des ingénieurs, ce qui est "considérable pour de jeunes cadres", selon la CGT. Une grande partie des salariés "low cost" de cette entreprise, qui sont à plus de 80% des ingénieurs en informatique débutants avec un salaire médian de 33.000 euros par an, souhaitent que l'accord a minima, signé lundi dernier par la CFE-CGC, syndicat minoritaire, prévoyant une augmentation de 1,6% en 2011, soit aligné sur celui de France Telecom (+2,5%), affirme un communiqué de la CGT.

La direction du groupe souligne, après ce débrayage, que "des discussions avec les partenaires sociaux ont lieu malgré la récente signature de l'accord salarial". La CGT et la CFDT réclament une "augmentation significative des salaires de 80 euros par mois pour tous" et une prime de transport pour les salariés utilisant leur véhicule personnel. IT and Labs, qui installe des logiciels et effectue des services client pour Orange Business, compte une dizaine de sites à Brest, Caen, Grenoble, Lannion, Lyon, Marignane, Nantes, Palaiseau, Paris, Rennes et Sophia-Antipolis.