Gitan tué: La Magistrature réagit

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le Syndicat de la Magistrature a réagi vendredi dans une lettre ouverte au ministre de la Justice au "soutien" affiché par le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, au gendarme accusé d'avoir tué un gitan à Saint-Aignan. Ce soutien "instille dans les esprits l'idée selon laquelle" la décision d'un juge d'instruction de Blois "serait illégitime". "Une nouvelle fois, (M. Hortefeux) s'immisce donc dans le cours d'une procédure judiciaire", dénonce la présidente du SM, Clarisse Taron, dans ce courrier.