Ex-préfète de Lozère : appel du parquet

  • A
  • A
Partagez sur :

Le parquet de Mende a interjeté appel de la condamnation de l'ex-préfète de Lozère, Françoise Debaisieux, à six mois de prison avec sursis et 5.000 euros d'amende pour vols et détournements de biens appartenant à la préfecture, a-t-on appris de source judiciaire mardi. Le procureur de la République Samuel Finielz a également fait appel de la décision de relaxe prononcée en faveur du mari de la prévenue, soupçonné de "recel" dans cette affaire de "détournements et de vols de biens remis en raison de sa fonction par personne dépositaire de l'autorité publique". Me Alain Scheuer, l'un des avocats de Françoise Debaisieux, a refusé de commenter la décision du parquet, mais a précisé qu'il allait déposer un appel incident dans cette affaire pour laquelle il avait plaidé la relaxe pour ses deux clients.

A l'audience de première instance, le procureur avait réclamé contre l'ex-préfète douze mois de prison avec sursis, 10.000 euros d'amende et cinq ans d'interdiction des droits civiques et de famille. Il avait en outre requis deux mois avec sursis contre le mari.