Erika: les indemnisations sont "définitives"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le groupe pétrolier Total a rappelé vendredi que les indemnisations qu'il a versées après le naufrage de l'Erika "sont définitives", quelle que soit la décision de la Cour de cassation sur la procédure, qui pourrait aboutir au blanchiment du groupe pétrolier.

Total assure dans un communiqué que "le procès d'intention" qui lui est fait est "sans fondement" et "qu'il n'y a eu aucune entente avec l'Etat"."Ce qui est en débat aujourd'hui devant la Cour de cassation, ce ne sont pas les indemnisations versées - ni les 200 millions d'euros versés par Total pour le nettoyage des plages, ni les 171 millions d'euros versés par Total aux parties civiles à l'issue du premier procès en 2008", ajoute le groupe.

"Les indemnisations ont été faites et sont définitives", a-t-il assuré, rappelant que la cour d'appel l'a exonéré de toute responsabilité civile en 2010.