DSK : Anne Mansouret se dit "révoltée" (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

"Moi, la femme de gauche, je suis révoltée et indignée". La socialiste Anne Mansouret a réagi mardi matin sur Europe 1, après le soutien affiché de plusieurs de ses camarades à Dominique Strauss-Kahn, après la décision du procureur de Manhattan de demander à la justice américaine l'abandon des poursuites contre Dominique Strauss-Kahn, dans l'affaire qui l'oppose à Nafissatou Diallo.

"Selon moi, il est présumé coupable de façon plus vraisemblable que Nafissatou Diallo est présumée manipulatrice et affabulatrice", a assuré la mère de Tristane Banon, qui accuse DSK de tentative de viol. Et ce, a-t-elle précisé, "pour des raisons qui sont des raisons objectives : d’un côté un rapport médico-légal qui prouve un viol et de l’autre côté les avocats de Dominique Strauss-Kahn qui disent 'elle a très bien pu être violée quelques jours auparavant'. C’est quelque chose d’immonde".