Clearstream : la relaxe de Villepin définitive

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le parquet général a annoncé lundi qu'il ne formait pas de pourvoi contre l'arrêt de la cour d'appel de Paris dans l'affaire Clearstream. Cette décision rend ainsi définitive la relaxe de Dominique de Villepin.

A l'audience, le parquet général avait requis 15 mois de prison avec sursis contre l'ancien Premier ministre pour "complicité de dénonciation calomnieuse". Mais mercredi, la cour d'appel de Paris n'a pas suivi cette analyse, jugeant que ce délit n'était "pas établi".