Cavale de 24h d'un ex-condamné à mort

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Un ancien condamné à mort, gracié en 1977, mais condamné de nouveau à une peine de prison pour des tirs en 2005 puis placé sous bracelet électronique en mars à Nantes, a été repris mercredi par la police à Paris après 24 heures de cavale, selon des sources judiciaires.

Après avoir sectionné son bracelet électronique dans la nuit de lundi à mardi, cet homme de 64 ans serait allé voir un membre de sa famille au Mans avant de se rendre à Paris, où il a été interpellé sur les Champs-Elysées mercredi, selon des précisions publiées dans Presse Océan jeudi, confirmées de source judiciaire par une correspondante de l'AFP.

Cet homme, Marcellin Horneich, avait été condamné à mort en 1976, ainsi que son neveu Joseph Keller, pour le meurtre en 1972 d'un couple d'Anglais, assommés puis égorgés à l'aide d'une serpette dans le Sud-Ouest. Ils avaient vu leur peine commuée en prison à perpétuité par le président de la République Valéry Giscard d'Estaing en 1977, puis ont été placés en liberté conditionnelle en 2001.

Mais en 2005, Marcellin Horneich a été une nouvelle fois condamné, pour violence avec usage ou menace d'une arme, à sept mois de prison qui ont entraîné la révocation de sa libération conditionnelle. Emprisonné depuis, il avait été placé sous bracelet électronique en mars 2012.