4G : 3 candidats retenus

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Les opérateurs Orange, SFR et Bouygues Télécom ont obtenu des licences pour les fréquences basses de téléphonie mobile de quatrième génération (4G) lors d'un deuxième round d'enchères qui n'a pas retenu l'offre de Free, a annoncé jeudi l'Autorité des télécoms (Arcep).

Ces quatre lots situés sur la bande de 800 MHz - également appelés "fréquences en or" étant donné leur rareté et qui avaient été mis à prix à 1,8 milliards d'euros par l'Etat - ont finalement été emportés pour la somme totale de 2,639 milliards d'euros.