Pluie d'étoiles filantes : quand et comment profiter du pic des Perséides ?

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Cette nuit a lieu de pic d'activité des Perséides, au cours duquel une pluie d'étoiles filantes sera visible. Voici quelques conseils pour en profiter.
EUROPE 1 VOUS ACCOMPAGNE

Chaque année, entre le mois de juillet et le mois d'août, la Terre traverse un essaim de poussières laissées par la comète Swift-Tuttle. Ce phénomène se traduit par une pluie d'étoiles filantes, que l'on nomme les Perséides. Dans la nuit, les amateurs d'astronomie pourront profiter du pic des Perséides, c'est-à-dire l'apogée de cette pluie d'étoiles filantes, où près d'une centaine de météores seront susceptibles de traverser le ciel nocturne chaque heure.

Quand faudra-t-il lever les yeux ? 

Cette année, le phénomène se produit à proximité de la pleine Lune, prévue le 15 août, ce qui risque de légèrement nuire à la visibilité du spectacle céleste. Si le pic des Perséides est attendu entre 22 heures vendredi et 11 heures samedi, le maximum d'intensité est cependant prévu aux alentours de 2 heures du matin, avec en moyenne une étoile filante par minute. 

Mais en raison de la forte luminosité de la Lune, il est conseillé d'attendre que celle-ci se couche, vers 4 heures du matin, pour admirer le phénomène.

Dans quelle direction regarder ?

Ce qu'il faudra observer, c'est la constellation de Persée, située sous le "W" que forme la constellation de Cassiopée. Le radiant, la région d'où semblent venir les météores, se trouve lorsque l'on regarde vers le Nord.

Des applications comme SkySafari ou Google Sky vous aideront à savoir dans quelle direction vous devez lever les yeux. 

Comment observer les étoiles ?

Oubliez les lunettes, télescopes et autres objets spécifiques qui ne vous permettront de voir qu'une petite partie du ciel. La pluie d'étoiles filantes est un phénomène observable à l’œil nu. 

Pour profiter au maximum du spectacle, il faudra tout de même privilégier un lieu le moins éclairé possible, et donc fuir la pollution lumineuse des grandes villes, voire l'éclat de la lune, tout en espérant que la météo reste clémente. Les cartes de pollution lumineuse réalisées par l'Association d'astronomie d'Île-de-France vous permettront de repérer les zones à éviter pour observer le phénomène. Si vous le pouvez, privilégiez la mer ou la montagne.

Enfin, armez-vous de patience, car il faut compter au moins dix minutes pour que votre vision ne s'habitue à l'obscurité. 

Comment se forment les étoiles filantes ?

Les étoiles filantes sont en réalité des poussières de comète. En entrant dans l'atmosphère, ces poussières brûlent entre 110 et 90 km d’altitude. Ce choc, extrêmement violent, produit de la lumière et laissent des traînées lumineuses oranges, rouges ou vertes. Chaque débris se transforme alors en "étoile filante".