Des vagues de plus en plus fortes à cause du réchauffement climatique

  • A
  • A
Les vagues sont de plus en plus fortes à cause du réchauffement climatique, selon une étude.
Les vagues sont de plus en plus fortes à cause du réchauffement climatique, selon une étude. © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :
La puissance des vagues n'a cessé d'augmenter depuis 1948, selon une récente étude américaine publiée dans la revue Nature, qui explique ce phénomène par le réchauffement climatique.

L'énergie globale des vagues a augmenté de 0,4% par an depuis 1948, selon une récente étude de l'Université de Californie à Santa Cruz publiée dans la revue scientifique Nature. Ce phénomène est particulièrement marqué sous les latitudes les plus élevées et les plus basses, c'est à dire dans le Pacifique Nord et l'Océan Austral. 

Une réaction en chaîne. Selon l'étude, cela s'explique par le réchauffement climatique, qui entraîne une augmentation des températures océaniques. Cette hausse "influence la configuration des vents à échelle mondiale, ce qui, à son tour, rend les vagues océaniques plus fortes", précisent les chercheurs dans un communiqué. 

Un nouvel indicateur du réchauffement. Une découverte qui pourrait offrir un nouvel outil à l'analyse des phénomènes climatiques, selon les scientifiques. "Cette étude montre que l'énergie des vagues mondiales peut-être un indicateur potentiellement utile du réchauffement de la planète, tout comme la concentration de dioxyde de carbone, l'élévation du niveau de la mer ou la température de l'atmosphère à la surface du globe", explique Inigo J. Losada, le directeur de recherche de l'Institut d'hydraulique environnementale de l'université de Cantabrie (Espagne), où les observations ont été réalisées. 

Ces résultats renforcent en outre la préoccupation de la communauté scientifique concernant les zones côtières, particulièrement menacées par le réchauffement climatique. L'étude confirme en effet qu'au-delà du risque d'érosion, ces régions sont de plus en plus exposées à des risques d'inondations, en raison de la puissance des vagues.