Nouvelle-Calédonie : l'épidémie de dengue fait un premier décès

, modifié à
  • A
  • A
L'épidémie de dengue a fait une première victime depuis sa déclaration fin février (image d'illustration).
L'épidémie de dengue a fait une première victime depuis sa déclaration fin février (image d'illustration). © YE AUNG THU / AFP
Partagez sur :
Une femme de 74 ans est morte mardi à Nouméa après avoir été hospitalisée pour avoir contracté la dengue, dont la forme de sérotype 2 n'avait pas sévi depuis 1998.

L'épidémie de dengue, déclaré le 22 février dernier en Nouvelle-Calédonie, a fait une première victime, a annoncé jeudi le gouvernement local.

Un premier décès. Une femme de 74 ans, originaire du Mont-Dore dans la périphérie de Nouméa, est décédée, après avoir été admise aux urgences de l'hôpital mardi. Cette patiente ne présentait aucun antécédent médical, a-t-on indiqué de même source.

Déjà 134 cas en 15 jours. Les autorités ont déclaré l'état d'épidémie le 22 février, en raison de la multiplication du nombre de personnes touchées par la dengue de sérotype 2, qui n'a pas sévi dans l'archipel depuis 1998, de sorte que la population est très peu immunisée. Depuis début mars, 134 cas ont été déclarés, selon des chiffres de la direction des affaires sanitaires et sociales. 

L'année dernière, l'épidémie de dengue, qui a duré de janvier à septembre, avait causé la mort de 11 personnes et touché officiellement plus de 4.500 personnes en Nouvelle-Calédonie.

Transmise par le moustique Aedes Aegypti, la dengue est une maladie infectieuse aiguë, qui provoque forte fièvre, maux de tête et douleurs articulaires. Elle peut être mortelle si elle prend une forme hémorragique ou se porte sur un organe vital.