Graines de pavot : "Quand vous mangez un sandwich, vous vous administrez 4 mg de morphine"

, modifié à

Les autorités sanitaires ont alerté sur la consommation des graines de pavot qui peuvent contenir de la morphine ou de la codéine. Jean-Claude Alvarez, chef de service du laboratoire pharmocologie-toxicologie, recommande de cesser de manger du pain au pavot. 

Consommer des graines de pavot serait dangereux pour la santé, selon un rapport de la Direction Générale de la Santé et la Direction de la répression des fraudes (DGCCRF) paru vendredi. Les autorités sanitaires alertent sur la présence en "quantités significatives" de morphine et de codéine.

Des effets de somnolence avec un simple sandwich. La consommation d'un simple sandwich aux graines de pavot peut suffire à déclencher les effets de ces opiacés. "Quand vous mangez un sandwich, vous vous administrez 4 milligrammes de morphine", explique Jean-Claude Alvarez, le chef de service du laboratoire pharmocologie-toxicologie du centre hospitalier Raymond Poincaré de Garches, au micro d'Europe 1.

"C'est une dose importante. Il peut donc y avoir des effets antalgiques. Vous n'avez plus mal mais il peut y avoir de la somnolence. Si vous êtes sur la route et que vous mangez un sandwich, ça peut être grave. J'ai fait le test avec cinq de mes collaborateurs qui ont mangé une baguette entière et deux ont fait un mini-malaise." 

Graines de pavot : "Quand vous mangez un sandwich, vous vous administrez 4 mg de morphine"

Limiter la consommation de pain aux graines de pavot. Il y a aussi des risques de fatigue, de rougeur au visage mais surtout d'accoutumance à ces substances si l'on a l'habitude de consommer régulièrement du pain au pavot, par exemple. La DGCCRF recommande donc d'en limiter la consommation, surtout chez les populations à risque, comme les femmes enceintes ou les personnes ayant des problèmes respiratoires.

Une contamination lors de la cueillette. Pourtant, les graines de pavot sont inoffensives en elles-mêmes puisqu'elles ne contiennent pas, en théorie, de morphine ou de codéine. Le problème vient de la façon dont elles sont récoltées. "Quand vous faites la cueillette des graines de pavot, vous souillez les graines par du latex [la "sève" de la plante], le latex est de l'opium", explique Jean-Claude Alvarez.

"Donc vous pouvez retrouver des alcaloïdes et notamment de la morphine et de la codéine [dans les graines]. Donc la recommandation que je donne c'est d'arrêter les graines de pavot. Il faut savoir où on va, quels sont les fournisseurs contaminés. Et revenir dans quelques temps sur les graines de pavot qui, théoriquement, ne doivent pas contenir de l'opium."

En cas de symptômes (somnolence, confusion, fatigue, rougeur du visage, démangeaisons, bouche sèche, nausées, vomissements, constipation, rétention d’urine) après avoir consommé ces produits, contactez un centre antipoison en précisant ce que vous avez mangé. Plus d’informations sur www.centres-antipoison.net.

 

Les + lus