Déremboursement de l'homéopathie : les deux pistes d'Emmanuel Macron

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron a donné son feu vert pour le déremboursement de l'homéopathie.
Emmanuel Macron a donné son feu vert pour le déremboursement de l'homéopathie. © AFP
Partagez sur :
"Le JDD" révèle dimanche que le chef de l'État envisage deux pistes quant au déremboursement à venir de l'homéopathie. La décision devrait être annoncée dans quelques jours.

Selon le Journal du dimanche, Emmanuel Macron a décidé de suivre l'avis de la Haute autorité de santé (HAS), qui prône le déremboursement de l'homéopathie par la Sécurité sociale. Mais les modalités de ce déremboursement ne sont pas encore fixées, indique le journal.

Un déremboursement total…

Ces modalités devraient l'être dans quelques jours. D'ici là, indique le JDD, le chef de l'État devra trancher entre les deux pistes qu'il a en tête : d'abord, le déremboursement total de l'homéopathie, avec un effet différé pour permettre aux laboratoires, comme Boiron, de s'adapter à ce nouveau cadre réglementaire.

… ou partiel ?

L'autre solution pourrait être de dérembourser partiellement l'homéopathie. Aujourd'hui, elle est remboursée à 30% par la Sécu et le projet d'Emmanuel Macron serait de passer à 15%. Mais alors que le remboursement représente aujourd'hui un coût d'environ 127 millions d'euros par an pour les finances publiques, le déremboursement partiel ferait donc perdre plus de 60 millions d'euros par rapport au déremboursement total.