Quand une grande surface se lance dans le dépistage du Covid-19 : "Cela vaut le coup !"

, modifié à
  • A
  • A
Test dépistage Nord de la France coronavirus 1:47
Un centre de dépistage Covid-19 a été installé sur le parking d'une zone commerciale à Leers, près de Roubaix dans le nord de la France. © Lionel Gougelot
Partagez sur :
Pour désengorger les laboratoires, un centre de dépistage Covid-19 a été installé sur le parking d'une zone commerciale à Leers, près de Roubaix, dans le nord de la France. Il y est possible de se faire tester gratuitement, sans rendez-vous ni ordonnance. "Ici, on est à 800, 900 prélèvements jours", raconte un pharmacien-biologiste. 
REPORTAGE

La France a enregistré 9.843 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures. Un record depuis le début de l'épidémie et des tests à grande échelle. Les laboratoires sont surchargés et peinent à suivre la cadence en matière de dépistage. Dans le Nord, à Leers près de Roubaix, un laboratoire vient d'ouvrir un centre de dépistage sur le parking d'une zone commerciale, en collaboration avec l'ARS, pour désengorger la métropole lilloise. Situé dans un magasin désaffecté, entre un fast-food et un magasin d'électroménager, il ne désemplit pas depuis lundi. 

Les tests sont gratuits, sans ordonnance ni rendez-vous. "C'est très bien, les gens peuvent aussi aller faire leurs courses, et puis ça ne prend pas longtemps", raconte Nadine, venue se faire tester durant sa pause déjeuner. "Je pense que j'y ai été une heure à tout casser, cela vaut le coup !" A l'intérieur du centre de dépistage, une série de box dans lesquels les prélèvements se font presque à la chaîne. Il faut patienter en moyenne 1h30 pour être testé. 

800 à 900 prélèvements par jour

La zone commerciale, facile d'accès, est plébiscitée par les patients. "En ville, c'est difficile au niveau parking. Ici, on est à 800, 900 prélèvements jours sans rendez-vous", confie Guillaume Aubert, pharmacien-biologiste qui supervise les tests pour les laboratoires Biopath. "On est obligé de déployer de nouvelles équipes. Heureusement, le gouvernement a ouvert la possibilité aux étudiants en médecine et en pharmacie de venir faire du prélèvement pour la population."

Autre avantage : des résultats garantis en 24 ou 48 heures. "C'est mieux qu'avec les labos parce qu'avec une ordonnance, il n'y avait pas de rendez-vous avant trois ou quatre jours. Finalement, ça permet d'être vite dépisté, quand on est cas contact, de pouvoir très vite prévenir son entourage, son employeur, pour savoir qui on a pu contaminer", poursuit le biologiste. Le laboratoire prévoit d'autres ouvertures de laboratoires en zone commerciale à Lille, Dunkerque ou encore Valencienne.

Europe 1
Par Lionel Gougelot, édité par Mathilde Durand