Comment recaler son sommeil à la rentrée ?

  • A
  • A
Lorsque votre organisme demande à aller se coucher, il faut savoir l'écouter !
Lorsque votre organisme demande à aller se coucher, il faut savoir l'écouter ! © THOMAS COEX / AFP
Partagez sur :
Alimentation, sport, horloge biologique... le docteur Gérald Kierzek vous livre ses conseil pour retrouver un rythme régulier alors que les vacances se terminent.

On a remis le réveil. Grasse mat et décalage horaire, c'est fini ! L'objectif de la rentrée, c'est aussi de retrouver un rythme régulier. La remise en condition passe par un recalage de l'horloge biologique, c’est-à-dire qu'après les longues soirées d'été, il va falloir réapprendre à son corps à se coucher tôt, à un horaire régulier, y compris le week-end !

Le docteur Gérald Kierzek explique, au micro d'Europe 1, comment, en trois étapes, retrouver un rythme de rentrée :

  • Ecouter son corps

Il faut savoir entendre les signaux du sommeil envoyé par notre corps : bâillement, frissons, yeux qui piquent. Lorsque votre organisme demande à aller se coucher, il faut l'écouter !

À l'inverse, pour réduire progressivement le décalage horaire crée par les vacances, il ne faut pas hésiter, si la fatigue ne vient pas, à se forcer à se coucher tôt pendant plusieurs jours, mais aussi à ne pas se lever trop tard non plus.

  • Sport et alimentation pour retrouver un bon sommeil

Pour retrouver plus facilement le sommeil, on peut faire de l'activité physique de manière à fatiguer son corps. Une activité que l'on fera plutôt en journée car en fin d'après-midi l'excitation générée par le sport peut aussi gêner l'endormissement.

L'alimentation est importante également, dans la mesure où les heures de repas conditionnent les heures de lever et de coucher. Une alimentation plus légère, si l'on a eu tendance à forcer pendant les vacances, vous permettra d'avoir un meilleur sommeil.

  • On garde les bons réflexes !

Enfin, il ne faut pas hésiter non plus à garder les bonnes habitudes de l'été : bouger, faire de l'activité physique, et, surtout, garder autant que possible ses distances avec les écrans dont la lumière bleue peut aussi brouiller notre horloge biologique.

Les + lus