Act Up manifeste à Rueil-Malmaison

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Une quinzaine de militants d'Act Up ont manifesté mercredi devant le siège du groupe pharmaceutique Bristol-Myers Squibb (BMS), à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), pour dénoncer la fermeture d'une usine corrézienne d'antirétroviraux pédiatriques. Les militants, vêtus de noir, ont aspergé de sang factice la façade du siège français de BMS et déployé une banderole "Over our dead bodies" ("Par dessus nos corps morts") en scandant: "Sida, on meurt, l'indifférence demeure". L'usine qui va fermer, située à Meymac (Corrèze), "produisait une importante quantité de Videx pédiatrique, utilisé pour soigner de nombreux enfants atteints du Sida dans les pays en voie de développement", d'après Pauline Londeix, responsable des questions internationales à Act Up. "BMS a prévu l'ouverture d'une nouvelle usine aux Etats-Unis, mais cela n'empêchera pas une rupture du traitement", a-t-elle craint, estimant que "7000 enfants vivant dans les pays du sud pourraient être privés de traitement et condamnés à mort dans les prochains mois".