"Soyez vous mêmes !" : la leçon de vie d'Emmanuel Macron à de jeunes Indiens

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron en visite en Inde (1280x640) LUDOVIC MARIN / AFP
Emmanuel Macron a pris le temps de faire des selfies, samedi, lors de sa visite à des étudiants indiens. © LUDOVIC MARIN / AFP
Partagez sur :

Le président de la République, en déplacement officiel en Inde, a appelé des étudiants à "toujours penser à long terme".

"Soyez vous mêmes !", "Vous avez tous quelque chose à inventer", "Vous allez apprendre toute votre vie" : Emmanuel Macron a donné ses recettes pour réussir dans la vie à 300 étudiants indiens qu'il a rencontrés samedi au premier jour de sa visite en Inde. Le président français avait tombé la veste et relevé ses manches pour s'adresser samedi après-midi "à la jeunesse indienne" sur une estrade dressée à l'extérieur d'un centre culturel, dans un exercice de style popularisé par l'ex-patron d'Apple Steve Jobs. S'exprimant uniquement en anglais, Emmanuel Macron a répondu pendant plus d'une heure aux nombreuses questions, comme il l'avait déjà fait face à "la jeunesse africaine" à Ouagadougou, au Burkina Faso, en novembre.

"Please, just do it !" Interrogé sur sa conception de la réussite, il a raconté avoir retenu une "leçon" de ses différentes expériences : "Il faut décider par soi-même". "Je n'ai jamais cherché à trouver la reconnaissance dans le regard des autres", a-t-il confié, en appelant les étudiants à "toujours penser à long terme". Face à un auditoire très sérieux, il a appelé les jeunes à "inventer l'avenir" car "notre environnement actuel n'est pas soutenable". "Please, just do it !" ("S'il vous plaît, faites-le"), a-t-il conclu avant de se prêter à une séance de selfies. "Je le remercie pour ses conseils", a réagi Sayadi, une lycéenne de 15 ans. "Il a une belle vision, mais il faut qu'il parle à tout le monde, pas uniquement aux plus éduqués", a estimé Isaar Ahmad, 23 ans.

"Doubler le nombre d'étudiants indiens en France". Emmanuel Macron a réaffirmé l'ambition de Paris de "doubler le nombre d'étudiants indiens en France", pour le porter à 10.000, "dans les deux ans". Il a pour cela signé avec le Premier ministre Narendra Modi un "accord de reconnaissance mutuelle des diplômes". Deuxième pays le plus peuplé au monde avec 1,25 million d'habitants, dont 600 millions âgés de moins de 25 ans, l'Inde a un immense défi éducatif à relever. Plusieurs écoles supérieures françaises ont signé samedi des accords de partenariat avec des établissements indiens, comme les Écoles Normales supérieures de Cachan, Lyon, Paris et Rennes, ou l'école Centrale de Lille. Sur le plan culturel, Emmanuel Macron a offert à Narendra Modi la première traduction directe en français de la Bhagavad Gita, un des textes fondamentaux de l'hindouisme, une édition de 1922 de l'indianiste Émile Sénart (1847-1928).