Nicolas Bay : "Avoir cette inquiétude pour la France est légitime, Éric Zemmour a le droit de le dire"

, modifié à
  • A
  • A
1:30
© Europe 1
Partagez sur :
L'eurodéputé RN Nicolas Bay a pris au micro d'Europe 1 la défense d'Éric Zemmour, visé par une enquête après un discours anti-immigration prononcé samedi.
INTERVIEW

Le polémiste Éric Zemmour a été écarté de l’antenne de RTL, après avoir été condamné pour la seconde fois le 17 septembre pour "provocation à la haine raciale". Dans le même temps, une nouvelle enquête le visant a été ouverte, après un discours anti-immigration prononcée samedi lors de la "Convention de la droite", organisée par des proches de Marion Maréchal. "Avoir cette inquiétude pour la France est légitime, Eric Zemmour a le droit de le dire", a défendu au micro de Sonia Mabrouk sur Europe 1 l'eurodéputé RN Nicolas Bay.

"Il dit que l’on risque de devenir minoritaire dans notre propre pays demain. C’est vrai", poursuit ce proche de Marine Le Pen. "C’est déjà vrai dans les cages d’escaliers, c’est vrai dans les villes, c’est peut-être déjà vrai à l’échelle de départements."

"Il défend des idées, il le fait avec son style"

Devant une assistance d’environ un millier de personnes, Éric Zemmour a voulu dénoncer samedi "une guerre d’extermination de l’homme blanc hétérosexuel". L’essayiste a notamment évoqué les "immigrés colonisateurs", parlant d’une "opération d’occupation" de la France. "Il défend des idées, il le fait avec son style", veut nuancer Nicolas Bay.

"Quand vous avez une arrivée totalement anarchique d’immigrés, évidement que l’on aboutit à une situation où les Français ne se sentent plus chez eux", conclut-il.

Europe 1
Par Romain David