Laurent Wauquiez "ne partage pas la vision d'Éric Zemmour sur le maréchal Pétain", mais estime qu'il a "quand même le droit au débat"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invité du "Grand Rendez-vous" Europe1/CNews/"Les Échos", Laurent Wauquiez a pris la défense d'Éric Zemmour qu'il a reçu cette semaine au siège des Républicains.
INTERVIEW

"Éric est ici chez lui." C’est ainsi que Laurent Wauquiez a accueilli au siège des Républicains, cette semaine, le polémiste Éric Zemmour, auteur d'Un Destin français, vaste essai sur l'Histoire de France. Une rencontre largement critiquée, dans la mesure où Éric Zemmour a été condamné pour provocation à la haine religieuse en raison de propos jugés islamophobes, mais aussi parce qu'il s'est essayé à plusieurs reprises à une réhabilitation du maréchal Pétain, ayant notamment déclaré en octobre 2014, sur le plateau d'On n'est pas couché, l’émission de Laurent Ruquier : "Pétain a sauvé les Juifs français". Une vision de l’histoire contredite par les recherches de nombreux historiens, comme Robert Paxton.

"Je suis historien, je ne partage pas la vision d'Éric Zemmour sur le maréchal Pétain, mais il a quand même le droit au débat", a défendu dimanche, au micro du Grand Rendez-vous Europe 1/CNews/Les Échos, le patron des Républicains, lui-même détenteur d'une agrégation d'histoire. "J'ai dit que je n'étais pas d'accord, loin s'en faut, avec toutes les idées qu'il portait", précise encore Laurent Wauquiez.

Un parti ouvert au débat. Mais, "on ne va pas ostraciser des gens", ajoute Laurent Wauquiez. "Dans un parti politique qui est fait pour débattre, discuter, il faudrait que je dise à certains : 'Vous n'avez pas le droit de cité ?'", interroge-t-il. "Je veux que les Républicains soient un parti aux portes et aux fenêtres ouvertes", insiste celui qui est également président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. "Je serai, de la même manière, très heureux d'inviter des personnalités de gauche, des syndicalistes."

"Soyons fiers de notre histoire". "Ce que je retiens surtout de ce que nous dit Éric Zemmour c'est : 'Soyons fiers de notre histoire.", veut faire valoir Laurent Wauquiez. "Je ne partage pas sa vision du maréchal Pétain, mais lorsqu'il dit qu'il faut transmettre à nos enfants la fierté du général de Gaulle, de Clovis, de Richelieu, de ce qui constitue l'histoire de France, mais aussi de Maupéou (ministre de Louis XVI, ndlr), et bien, je crois à ça."

Europe 1
Par Romain David