La France "pas réformable" : François Kalfon demande à Macron de "présenter ses excuses"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Membre de la direction collégiale du PS, François Kalfon a fustigé le commentaire d'Emmanuel Macron sur les Français qui, selon lui, "détestent les réformes".

INTERVIEW

"La France n'est pas un pays réformable. Beaucoup ont essayé et n'y ont pas réussi, car les Français détestent les réformes". Avec cette phrase prononcée à Bucarest jeudi, Emmanuel Macron a mis le feu aux poudres en cette veille de rentrée. 

"Une erreur fondamentale". Critiqué à droite comme à gauche, et même par François Hollande, le chef de l'État a commis "une faute politique lourde", selon François Kalfon, invité de la matinale d'Europe 1 samedi. Membre de la direction collégiale du PS, le socialiste a exhorté Emmanuel Macron à présenter ses excuses. "Je pense que Monsieur Macron devrait présenter ses excuses aux Français, car on n'a jamais vu un chef d'Etat en exercice produire un tel commentaire, surtout à l'extérieur. C'est une erreur fondamentale que de critiquer son pays, son peuple, depuis l'étranger, quand vous êtes dans une négociation notamment sur la directive des travailleurs détachés", a-t-il fustigé.

"Les Français ne veulent pas de régression sociale". Pour François Kalfon, qui dénonce "l'arrogance" du président de la République, ce commentaire est "une contre-vérité grave". "Une majorité de Français ont été pour les congés payés, pour le RMI, le RSA, le mariage pour tous. Ce que les Français ne veulent pas, c’est une régression sociale", plaide-t-il. "Monsieur Macron suit cette espèce de logique bruxelloise qui consiste à donner toujours raison aux uns – 3 milliards de cadeaux sur l’ISF – et toujours tort aux autres. Regardez ce qui s’est passé avec les APL", critique le socialiste.

Alors qu'un séminaire de deux jours démarre samedi à Paris avec les cadres du PS, le socialiste veut s'inscrire dans une opposition farouche.