Jean Lassalle : après la présidentielle, "belle-maman devait payer les courses"

  • A
  • A
Jean Lassalle a fait une campagne présidentielle à "seulement" 230.000 euros
Jean Lassalle a fait une campagne présidentielle à "seulement" 230.000 euros © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :
Le candidat Jean Lassalle qui a remporté 1,21% des voix lors du premier tour de l'élection présidentielle a évoqué ses difficultés financières après la campagne.

"C'est belle-maman qui devait payer les courses...", a reconnu Jean Lassalle sur BFMTV vendredi en évoquant avec le ton qui le caractérise sa situation financière difficile après l'élection présidentielle. 

Une campagne à 230.000 euros. Le député des Pyrénées-Atlantiques a récolté 1,21% des suffrages au premier tour de l'élection présidentielle, soit 435.000 voix. Philosophe, Jean Lassalle reconnaît qu'il lui a manqué "21% et 20 millions d'euros" pour être élu président. L'occasion de rappeler qu'il n'a disposé que de 230.000 euros pour sa campagne contrairement à ses adversaires qui ont dépensé des sommes bien plus importantes : 17 millions d'euros pour Emmanuel Macron, 12 millions pour Marine Le Pen et 15 millions pour Benoît Hamon, rappelle L'Express.

700.000 euros débloqués la veille du premier tour. La somme dépensée par Jean Lassalle en fait l'une des campagnes les moins chères, mais c'est bien malgré lui. "Le Crédit agricole n'a pas débloqué les 700.000 euros auxquels j'avais droit", précise-t-il. Seuls les crédits coopératifs l'ont soutenu, mais ont débloqué la somme due seulement la veille du premier tour. Un imprévu qui lui a provoqué quelques soucis financiers.

"Ma femme n'a pas beaucoup apprécié". Jean Lassalle assure qu'il a bien remboursé ces prêts mais que le Crédit agricole lui a retiré sa carte bancaire et son chéquier. "Ma femme n'a pas beaucoup apprécié", a-t-il concédé, précisant même que sa belle-mère a du payer les courses. "Et ça, ça fait pas bien à 62 ans".