"Gilets jaunes" : "On a besoin d'une écologie populaire, pas d'une écologie de salon", réclame Adrien Quatennens (LFI)

, modifié à
  • A
  • A
Sur Europe 1, Adrien Quatennens a affirmé vouloir "lier le combat écologique et le combat social".
Sur Europe 1, Adrien Quatennens a affirmé vouloir "lier le combat écologique et le combat social". © Europe 1
Partagez sur :

Soutien du mouvement des "gilets jaunes", le député du Nord a fustigé dimanche sur Europe 1 l'idée d'un mouvement faisant l'apologie de la voiture individuelle, comme certains opposants à cette mobilisation l'ont décrit.

INTERVIEW

Une "colère légitime" : pour le député Insoumis du Nord Adrien Quatennens, la mobilisation des "gilets jaunes" est logique, au regard du "trop plein sur la question du pouvoir d'achat" qui "tapent toujours les plus modestes au portefeuille", comme il l'a affirmé au micro Europe 1 de Philippe Vandel, dimanche soir.

Les déclarations "irresponsables" de Batho. Le député LFI a aussi répondu à Delphine Batho pour qui participer à la manifestation revenait à "participer à une manifestation de solidarité avec lobby pétrolier" : "C'est absolument irresponsable", a fustigé le parlementaire, qui a revêtu son gilet jaune, samedi, sans lui adjoindre son écharpe de député.

"Notre mouvement est soutenu par 80% de la population française", a-t-il poursuivi. "On va dire que 80% de la population française soutient le lobby pétrolier ? On a besoin d'une écologie populaire, pas d'une écologie de salon pour celles et ceux qui peuvent faire de belles tribunes dans les papiers glacés que personne ne va lire. On a besoin de lier le combat social et le combat écologique."