Emmanuel Macron présente ses premiers vœux aux Français

  • A
  • A
macron 1280
Le chef de l'Etat a choisi de maintenir cette tradition des vœux télévisées en vigueur depuis Charles de Gaulle. Image d'illustration. © ETIENNE LAURENT / POOL / AFP
Partagez sur :

Ces vœux seront l'occasion de "donner du sens à l'action qui a été engagée et à l'action qui va se poursuivre", a expliqué le porte-parole du gouvernement. 

Emmanuel Macron présente dimanche à 20h à la télévision, à la radio et sur internet les premiers vœux aux Français de son quinquennat, sur fond de net regain pour lui dans les sondages et d'indicateurs économiques et sociaux repassés au vert.

"Pensées de solidarité". Le chef de l'Etat a choisi de maintenir cette tradition des vœux télévisées en vigueur depuis Charles de Gaulle. Sur le fond, "le chef de l'Etat insistera sur des pensées de solidarité envers ceux qui, en ce moment de fêtes de famille, sont parfois seuls ou dans la difficulté", a précisé samedi soir le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux.

"Donner du sens à l'action". "Il donnera aussi du sens à l'action qui a été engagée et à l'action qui va se poursuivre", selon le porte-parole. Le président de la République devrait aussi souligner que les réformes continueront à un rythme élevé tout au long du quinquennat. "C'est une première étape, mais un quinquennat compte cinq années et nous comptons bien mettre à profit les quatre années restantes pour transformer le pays", assure Benjamin Griveaux.

Retour médiatique samedi. A peine revenu de quelques jours de vacances dans les Pyrénées, Emmanuel Macron a lui réinvesti le terrain médiatique dès samedi, en organisant sous l’œil des caméras une cérémonie de signature de trois lois (budget 2018, loi de financement de la Sécurité sociale et loi qui met fin à la recherche et l'exploitation des hydrocarbures d'ici 2040). Il en a profité pour annoncer la suppression de la taxe d'habitation pour tous dans le cadre d'une réforme en 2020. Il a aussi récapitulé des mesures économiques et sociales prévues l'an prochain : hausse de l'allocation adultes handicapés, du minimum vieillesse, des aides à la garde d'enfants pour les familles monoparentales et réduction des cotisations sociales des salariés.