Edouard Philippe entretient le flou sur ses ambitions en 2022

, modifié à
  • A
  • A
1:21
© Sipa
Partagez sur :
L’ex-Premier ministre Edouard Philippe, aujourd’hui maire du Havre, jure qu’il n’a aucune ambition nationale, en tout cas pas pour la présidentielle de 2022. Mais dès qu’il prend la parole, celui qui vient de créer son micro-parti entretient une savante ambigüité, qui fait parler jusque dans les rangs de la majorité. Et amuse ses proches.

Edouard Philippe, maire du Havre, est devenu spécialiste des réponses de normand. Depuis son départ de Matignon en juillet dernier, l’ancien Premier ministre entretient le doute sur ses ambitions nationales. Et pour ajouter aux spéculations, on a appris mercredi qu’il lançait un micro-parti ("Le Havre !") pour le soutenir dans sa commune. Edouard Philippe n’en finit pas de jurer qu’il n’a aucune ambition pour la présidentielle de 2022, mais à chaque fois qu’il prend la parole, il joue clairement l’ambiguïté.

Interrogé mercredi soir dans une émission de foot, Top of the Foot, sur RMC, sur ses ambitions présidentielles, l’ancien Premier ministre ainsi a mis de très longues secondes à répondre… qu’il bottait en touche. Il n’en fallait pas plus pour relancer les rumeurs, déjà alimentées quand l’ex-Premier ministre avait annoncé, plus tôt dans la journée, qu’il lançait une association de soutien à son action politique au Havre. Certains, y compris dans la majorité présidentielle, y ont vu une manœuvre pour récolter des fonds et des signatures pour une éventuelle candidature.

"Dès qu’il fait quelque chose, ça prend des proportions dingues"

Ces spéculations font rire l’entourage d’Edouard Philippe. "C’est une association locale, seulement ouverte aux élus havrais", assure l’un de ses conseillers. Ses amis ont beau mettre en avant "sa loyauté", même ses plus proches s’amusent de l’émotion suscitée par ses sorties médiatiques, interprétées comme autant de cartes postales. "Dès qu’il fait quelque chose, ça prend des proportions dingues", sourit un collaborateur.

Une de ses amis note tout de même que "son sang-froid et son humilité ont marqué les Français lors de la crise du Covid". L’l’humilité est donc parfois bien calculée. En avril, Edouard Philippe sortira un nouveau livre avec son ami Gilles Boyer. "A ce moment-là seulement, il parlera politique", promet l’un de ses proches. Comme s’il avait, un jour, arrêté de parler politique.

Europe 1
Par Jean-Rémi Baudot, édité par Rémi Duchemin