Démission de Hulot : pour Olivier Faure, "les masques sont tombés un à un"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Après l'annonce du départ de Nicolas Hulot du gouvernement, le pouvoir "a abandonné toute référence au progressisme et à l'écologie", juge le patron du PS.

Après la démission surprise de Nicolas Hulot annoncée mardi matin, Olivier Faure, le patron du parti socialiste, a réagi sur Twitter en évoquant l'histoire d'une "trahison". Et de reprendre le flambeau au nom de la gauche : "a la gauche de relever le drapeau d’un nouveau modèle de développement". 

"Ne plus se mentir". Dans son tweet, le député socialiste écrit : "ne plus mentir, ne plus se mentir. N. Hulot nous parle d'une trahison. Celle d'un pouvoir qui a abandonné toute référence au progressisme et à l'écologie". Et de constater : "les masques sont tombés un à un". 

Une décision "difficile". "Je vais prendre la décision la plus difficile de ma vie. Je ne veux plus me mentir. Je ne veux pas donner l'illusion que ma présence au gouvernement signifie qu'on est à la hauteur sur ces enjeux-là et donc je prends la décision de quitter le gouvernement", a déclaré le ministre mardi matin sur France Inter, des sanglots dans la voix. "Ne me voyez aucune ambition politique. C'est terminé", a-t-il ajouté, annonçant alors qu'il quittait la politique.