Darmanin sur la lutte contre la fraude fiscale : "C’est important que la voiture du gendarme aille plus vite que celle des voleurs"

, modifié à
  • A
  • A
2:03
© Europe 1
Partagez sur :
Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, a vanté sur Europe 1 le dispositif de lutte contre la fraude fiscale mis en place par le gouvernement. 
INTERVIEW

La traque contre la fraude fiscale a rapporté 5,6 milliards d'euros à l'État lors des neufs premiers mois de l'année, contre 4 milliards sur la même période l'an dernier. Le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin s'est félicité de ces bons chiffres, jeudi matin sur Europe 1. "Ce qui est certain, c’est que la loi adoptée l’année dernière permet de donner des armes juridiques et techniques pour courir plus vite que les voleurs. C’est important que la voiture du gendarme aille plus vite que celle des voleurs", a approuvé le ministre. L'utilisation de l'intelligence artificielle a ainsi permis, à elle seule, d'engranger 640 millions d'euros, comme révélé mercredi par Europe 1. "C’est très important de dire que le gouvernement s’occupe de la fraude fiscale", a assuré Gérald Darmanin. 

"La fraude fiscale choque les Français"

Le ministre des Comptes publics a également affirmé la volonté du gouvernement d'intensifier la chasse aux gros fraudeurs fiscaux. "Il y a une disposition qui consiste pour les agents du fisc à pouvoir vérifier que des gens, qui ont des millions d’euros de revenus, sont bien domiciliés en France. Quand vous passez plus de 6 mois en France, vous profitez des services publics, que vous y avez votre vie de famille et que vous déclarez que vous avez une maison ailleurs dans un paradis fiscal et que vous ne payez pas votre impôt sur le revenu, ça choque les Français. C’est une arme supplémentaire pour faire respecter ce qui est voulu par l’opinion publique, la lutte contre la fraude fiscale", a estimé Gérald Darmanin.