Cécile Duflot : "Emmanuel Macron a contribué à accroître les inégalités"

  • A
  • A
Partagez sur :
Chez Anne Roumanoff, l'ancienne femme politique, désormais à la tête d'Oxfam France, dénonce la politique du président de la République en matière de lutte contre la pauvreté.
ANNE ROUMANOFF, ÇA FAIT DU BIEN

Ancienne députée et ministre du Logement, Cécile Duflot est désormais rangée de la vie politique. Enfin, pas totalement. C'est par un autre biais, via son poste de directrice générale de l'ONG Oxfam France qu'elle occupe depuis avril 2018, qu'elle mène son combat politique contre la pauvreté. Chez Anne Roumanoff vendredi, elle revient sur les inégalités de richesse, alors qu'Oxfam a publié récemment un rapport qui affirmait que les 26 milliardaires les plus riches détiennent autant d'argent que la moitié de l'humanité.

>> De 11h à 12h30, c’est tous les jours Anne Roumanoff sur Europe 1 ! Retrouvez le replay de l’émission ici

"Si Jeff Bezos est si riche, c’est parce qu’il ne paie pas les impôts d’Amazon". "La question des inégalités et du climat sont les deux enjeux majeurs de notre société", souligne Cécile Duflot. Pour l'intéressée, "il faut y faire face simultanément". L'ancienne femme politique dénonce notamment le modèle de société grâce auquel les 26 plus grands milliardaires de la planète ont pu atteindre un tel statut. "Ces ultra-riches le sont, pour une grande partie d’entre eux, parce qu’ils sont héritiers, ou parce qu’ils ont bénéficié de monopole avec une complaisance des États", explique-t-elle. "Si Jeff Bezos est si riche, c’est parce qu’il ne paie pas les impôts d’Amazon."

"Pour lutter contre les inégalités, c’est la redistribution". Femme de gauche, ancienne membre du gouvernement de Jean-Marc Ayrault sous la présidence de François Hollande, Cécile Duflot ne cache pas son opposition à Emmanuel Macron, notamment en matière fiscale. "Il a contribué à accroître les inégalités. On l’a dit dans un rapport il y a un peu plus d’un an, notamment avec ses choix fiscaux. Quand on supprime l’Impôt sur la fortune (ISF), la flat tax et qu’on enlève de l’argent en baissant les Aide personnalisée au logement (APL), on accroît la pauvreté des plus pauvres et la richesse des plus riches", déplore Cécile Duflot. Selon elle, la solution tient en des mesures politiques et des choix fiscaux forts. "Pour lutter contre les inégalités, c’est la redistribution", indique-t-elle. "L'idée du ruissellement est fausse et ne fonctionne pas."

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau