Attaqué par François Baroin sur la taxe d'habitation, Gérald Darmanin lui répond : "Il n'est pas sérieux"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Sur Europe 1 mardi matin, François Baroin avait sévèrement critiqué Gérald Darmanin après la publication de la liste des communes où la taxe d'habitation avait été augmentée.
INTERVIEW

Entre les deux hommes, le ton se fait de plus en plus piquant. Sur Europe 1 mardi matin, alors que s'ouvrait le Congrès des maires dans un contexte tendu, François Baroin a fustigé le choix du ministre de l'Action et des Comptes publics de publier la liste des 6.197 communes ayant augmenté la taxe d'habitation. Mercredi, Gérald Darmanin lui a directement répondu sur notre antenne, au micro d'Audrey Crespo-Mara.

L'esprit de la Constitution "pas respecté" ? Selon François Baroin, président de l'association des maires de France, le fait que "le ministre qui est en charge du budget utilise l'administration fiscale pour publier une liste de gens qui augmentent la taxe d'habitation ne respecte pas l'esprit de la Constitution, puisque la libre administration des collectivités locales est garantie par notre loi fondamentale." "Monsieur Baroin n'est pas sérieux quand il le dit", a rétorqué l'intéressé. "C'est lui qui, quand il était ministre des Comptes publics, a créé le site open data. Moi, j'ai utilisé les données qu'a permis de créer monsieur Baroin", avance son ancien camarade aux Républicains.

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"Je le referai l'année prochaine". Le ministre se défend de faire de la délation, et de jeter les maires en pâture, comme le lui reproche l'édile de Troyes François Baroin. Et de rappeler qu'il n'a pas publié directement les noms des maires, mais seulement celui des communes concernées. "Et je le referai l'année prochaine, sans aucune espèce de difficulté, car les Français doivent savoir qui baissent et qui augmentent les impôts", soutient-il. 

Entendu sur europe1 :
Ce qui est très inquiétant aujourd'hui, c'est la façon dont les élus, lorsqu'ils sont dans l'opposition, disent parfois n'importe quoi

Les "grandes leçons" de François Baroin. "J'ai été maire et chaque année j'ai baissé le taux de la taxe d'habitation. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé à Troyes mais en tout cas, à Tourcoing, ça a baissé de 2% chaque année. Monsieur Baroin donne des grandes leçons de 'moins de dépenses publiques', et je constate qu'il est pour baisser les impôts au niveau national", souligne Gérald Darmanin, sous-entendant que l'élu LR ne s'emploierait pas à faire de même chez lui. À Troyes, entre 2017 et 2018, la taxe d'habitation n'a pas évolué.

La responsabilité de François Baroin. Passablement agacé par les critiques de son ancien collègue, Gérald Darmanin déplore une opposition systémique et non-justifiée. "Ce qui est très inquiétant aujourd'hui, c'est la façon dont les élus, lorsqu'ils sont dans l'opposition, disent parfois n'importe quoi. Je pense que si Marine Le Pen a fait autant de voix, c'est parce que les hommes politiques font ce qu'ils font là, c'est-à-dire se rejeter la patate chaude", blâme-t-il. "Quand on est président de l'AMF, me semble-t-il, on doit faire moins de politique et un peu plus de protection des maires. Monsieur Pélissard et Monsieur Delevoye (deux des prédécesseurs de François Baroin à la tête de l'association des maires de France, ndlr) le faisaient avant Monsieur Baroin. Je regrette que l'on fasse un peu trop de politique politicienne."