Vallini: la charge de Royal, "aveu d'irritation" (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

André Vallini, proche de François Hollande, a réagi aux attaques de Ségolène Royal sur ses deux rivaux à la primaire socialiste. La candidate de 2007 a estimé mercredi dans Le Figaro que Martine Aubry et François Hollande manquaient d'expérience. Pour le député de l'Isère, les attaques de Ségolène Royal sont "un aveu d'irritation, d'exaspération."

André Vallini a aussi déploré la tournure que prend cette campagne : "Je trouve que l'ambiance devient tendue entre les candidates et François Hollande, et c'est dommage. Mais je comprends en même temps que le fait que François Hollande soit présenté, jour après jour, par toutes les enquêtes d'opinion, comme celui qui peut le mieux l'emporter face à Nicolas Sarkozy, ça exaspère un peu ses concurrents".

"Je trouve dommage que ce genre de dérapages aient lieu. Et il faut encore tenir un mois. Et c'est long un mois. Si les choses commencent à déraper comme ça début septembre, je ne sais pas comment ce sera fin octobre", s'est-il inquiété.

Pour autant, le clan Hollande ne compte pas répondre aux attaques de Ségolène Royal :" Nous ne répondrons pas, nous continuons notre route, rien n'est gagné".