Un élu EELV critique les centres de rétention

  • A
  • A
Partagez sur :

Les centres de rétention administrative, où sont retenus des étrangers visés par une procédure d'expulsion, ne sont "pas une fierté pour notre pays", a déclaré lundi le sénateur Joël Labbé (EELV) à l'issue d'une visite au centre de Rennes.

Les centres de rétention sont "une forme d'inhumanité. Ce n'est pas une fierté pour notre pays. Il y a d'autres solutions, on doit les rechercher", a estimé le sénateur devant la presse, après une visite d'une heure et demie au centre de rétention de Saint-Jacques-de-la-Lande, dans la périphérie de Rennes.

"C'est un lieu d'enfermement et ça, ça n'a pas lieu d'être", a dit Joël Labbé, qui effectuait sa première visite dans un centre de rétention administrative depuis son élection en tant que sénateur, en septembre dernier.