Sondages : se "révolter" (Royal)

  • A
  • A
Partagez sur :

Ségolène Royal,candidate à la primaire PS, a demandé samedi à ses troupes à se "révolter" contre le "lavage de cerveau" des sondages, qui la placent à une semaine du premier tour en troisième place, derrière François Hollande et Martine Aubry, talonnée par Arnaud Montebourg.

"J'appelle les citoyens à se révolter contre cela. Je vous appelle à vous mobiliser. Vous n'avez pas à accepter que l'on vous assigne un ordre de vote en fonction du matraquage et de cet espèce de lavage de cerveau qu'on vous a infligé dans un petit système qui veut décider à la place des gens", a dit à Nantes Ségolène Royal lors du débat TerraNova/AFP/Nouvel Observateur/DailyMotion. "A ce seuil de matraquage, c'est un vrai problème pour la démocratie", a poursuivi la candidate à l'Elysée en 2007, estimant qu'"moins une cinquantaine" de sondages avait été commanditée pour la primaire des 9 et 16 octobre.