Sarkozy : "une erreur ne pas avoir vu venir la révolution de jasmin" (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Nicolas Sarkozy, candidat à l'élection présidentielle, a affirmé mercredi que la plus grande erreur de son quinquennat avait été sans doute de "ne pas avoir vu venir la révolution de jasmin" en Tunisie. A la question qui lui était posée sur Europe 1 "quelle a été votre plus grande erreur ?", le président-candidat a répondu : "Sans doute de ne pas avoir vu venir la révolution de jasmin et ce n'est pas une consolation que personne ne l'ait vue venir".

La révolution de jasmin, durant l'hiver 2010-2011, avait balayé le régime du président tunisien Zine El Abidine Ben Ali.