Sarkozy : "s'occuper de la vie quotidienne"

  • A
  • A
Partagez sur :

Nicolas Sarkozy a affirmé qu'un président de la République ne devait "pas simplement s'occuper des grands problèmes stratégiques" mais "aussi de la vie quotidienne" des gens, lundi à La Défense où il était arrivé en RER, qu'il avait pris à Vincennes, dans le Val-de-Marne. Une manière de répondre aux attaques du socialiste Vincent Eblé, qui a qualifié son passage dans le RER de "récupération politique du candidat Nicolas Sarkozy".

"Je sais bien qu'en tant que chef de l'Etat, je dois vous défendre lorsque vous êtes injustement attaqués. On vous a demandé beaucoup (...) La double réforme des régimes de retraite, spéciaux et général. J'assume la décision qui a été prise et vous l'avez subie aussi. Le service minimum et les décisions que nous avons prises, vous avez répondu présent. Je connais vos difficultés et je tenais à vous en remercier au nom des Français", leur a-t-il lancé.

Le chef de l'Etat s'exprimait au CNIT à La Défense sur la "modernisation des transports urbains", à l'occasion de la mise en service de nouvelles rames du RER A, l'une des lignes les plus complexes à faire fonctionner du réseau francilien, avec plus d'un million de passagers par jour.