Sarkozy "me fait penser à un cancre" (Le Pen)

  • A
  • A
Partagez sur :

La candidate du Front National à l'Elysée, Marine Le Pen, prédit dans un entretien au Figaro de mardi la défaite de Nicolas Sarkozy, qu'elle compare à un "cancre" n'ayant rien fait de "toute l'année scolaire" et qui tente de se racheter "à 15 jours du conseil de classe".

Comme on lui fait remarquer que le président-candidat est "en passe de séduire de nouveau une partie de (ses) électeurs", la candidate du parti d'extrême droite assure que "les Français n'ont pas la mémoire d'un poisson rouge" et "vont se souvenir des résultats calamiteux de Nicolas Sarkozy".

"Le président sortant me fait penser à un cancre qui ne fait rien pendant toute l'année scolaire et qui, à 15 jours du conseil de classe, met tout en oeuvre pour se faire bien voir par la maîtresse", souligne Marine Le Pen. Or, selon elle, "si le conseil de classe est indulgent et l'admet en classe supérieure, il recommence aussitôt à décevoir ses professeurs". "Le conseil de classe de Nicolas Sarkozy, c'est l'élection présidentielle", enchaîne Marine Le Pen, qui s'adresse aux Français: "Ne soyez pas laxistes envers le président sortant et sanctionnez-le".