Rythmes-école : réforme "pour les enfants"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Anne Hidalgo (PS), première adjointe au maire de Paris, a plaidé mardi pour la réforme des rythmes scolaires qui suscite une grève dans les écoles de la capitale, affirmant qu'elle est faite "pour les enfants" et que Paris "est en avance" pour les équipements culturels.

"C'est une réforme pour les enfants, Vincent Peillon est le ministre des élèves", a déclaré la candidate à la mairie de Paris sur RTL. "Tout le monde s'accorde en France à dire que le rythme de nos enfants n'est pas bon", avec "la durée la plus longue sur la journée et la plus courte sur l'année". Admettant que "des craintes, des inquiétudes" existent, l'élue du XVe arrondissement a assuré: "on va engager le dialogue", "je reste persuadée qu'on va pouvoir convaincre. Ce qui nous guide, c'est l'intérêt des enfants".