Référendum/Alsace: le gouvernement "prend acte"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

La ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu et celle déléguée à la Décentralisation Anne-Marie Escoffier "prennent acte" dimanche du résultat du référendum rejetant le projet de fusion inédite des collectivités départementales et régionale d'Alsace.

>> A lire aussi :Fusion des collectivités, l'Alsace dit non, ici.

"Suite au vote défavorable du Haut-Rhin, Marylise Lebranchu et Anne-Marie Escoffier prennent acte du résultat et rappellent que la réforme de la décentralisation présentée en Conseil des ministres ce mercredi 10 avril comporte des dispositifs qui permettront d'avancer vers une action publique simplifiée, plus proche des citoyens, donc plus efficace et moins coûteuse", écrivent-elles dans un communiqué.

"Les collectivités pourront ainsi s'entendre, dans chaque région, pour mieux organiser la gouvernance et la répartition des compétences au sein des Conférences territoriales de l'action Publique", poursuit le texte. Selon des résultats presque complets, le non a recueilli plus de 55% des suffrages exprimés dans le Haut-Rhin, dans un contexte de très faible mobilisation des électeurs. Au contraire, dans le Bas-Rhin, le oui l'a emporté par près de 67% des voix, mais l'abstention a également été très forte.