Questionnée sur DSK, Royal passe son tour

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Interrogée et ré-interrogée sur l'affaire Dominique Strauss-Kahn, Ségolène Royal a préféré botter en touche, mercredi soir sur le plateau du Grand Journal de Canal +. "Aucun Français sur le terrain ne m'en parle (...), ma priorité est d'apporter des solutions crédibles aux problèmes qui touchent les Français", a ainsi déclaré la candidate à la primaire PS. "Je n'alimenterai pas le débat avec des petites phrases", a ajouté la présidente de la région Poitou-Charentes. 

Alors que les socialistes s'étaient largement exprimés dans les médias au moment de l'abandon des charges contre DSK,  ils se font désormais moins bavards sur le sujet. Ainsi mardi soir, Martine Aubry s'était pour la première fois nettement démarquée de son ancien allié, en affirmant partager l'avis de "beaucoup de femmes" sur l'"attitude" de l'ex-directeur du FMI à leur égard.