Plan auto : "pas génial", dit Bussereau (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Dominique Bussereau, l’ancien secrétaire d’Etat des Transports, aujourd'hui député UMP de Charente-Maritime, s'est montré partagé après l'annonce par le gouvernement d'un plan pour soutenir l'industrie automobile en France. "C’est pas un plan génial, c’est pas ça qui va empêcher les suppressions d’emplois chez PSA. C’est quelque chose pour l’avenir. Ce n’est pas inutile", a-t-il estimé au micro d'Europe 1 mercredi soir.

"Il y a des choses faiblardes, très classiques. Mais si on va plus loin sur la compétitivité, sur la décrispation des relations sociales, il peut y avoir des choses intéressantes", a jugé Dominique Bussereau.

L'ancien ministre s'est montré critique sur les aides apportées pour développer les voitures "vertes". "Ça a déjà été fait par Borloo, ça fonctionne, mais ça concerne une toute petite part du marché. C’est bien sûr un axe d’avenir mais c’est une mesure un peu cosmétique", a-t-il estimé. Il a en revanche salué "la mission confiée à Louis Gallois sur le coût du travail et la compétitivité parce que c’est le vrai problème de l’industrie française".