Plainte contre Tron : classement sans suite

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Une plainte pour harcèlement moral déposée début octobre par l'ex-attachée parlementaire de Georges Tron contre l'ancien secrétaire d'Etat a été classée sans suite, a indiqué jeudi à l'AFP la procureure de la République d'Evry Marie-Suzanne Le Quéau.

"Les éléments constitutifs de 'harcèlement moral au travail' ne sont pas réunis", a précisé la procureure, qui a ajouté qu'il n'y avait "pas matière à investigation".

L'ancienne collaboratrice de Georges Tron affirmait avoir subi des pressions pour livrer un témoignage favorable au maire UMP de Draveil dans le cadre de l'information judiciaire ouverte après une plainte pour viols et agressions sexuelles de deux ex-employées de la commune.