Pinte (UMP) : "Sarkozy se trompe"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le député UMP Etienne Pinte, proche de François Fillon, juge que Nicolas Sarkozy "se trompe" de stratégie en reprenant les thématiques chères au FN et estime que l'aile modérée du parti présidentiel doit "avoir le courage de le dire" et de "lui montrer ce désaccord". "Je regrette qu'on reprenne aujourd'hui ce qu'on a rejeté, à savoir certaines thématiques de Marine Le Pen: immigration, identité nationale, fermeture des frontières. Ce ne sont pas les préoccupations des Français. Les priorités, ce sont le pouvoir d'achat, l'emploi, le logement, la formation, la santé. On se trompe en voulant reprendre ces thématiques", déclare-t-il dans un entretien à Mediapart.

Selon l'élu des Yvelines, "la stratégie du premier tour, celle de Patrick Buisson (conseiller du chef de l'Etat, issu de l'extrême droite, ndlr), est un échec". Sans elle "Nicolas Sarkozy serait arrivé en tête au premier tour et Marine Le Pen n'aurait pas été si haut", dit-il. "Ce n'est pas comme cela qu'on ramènera les électeurs frontistes et cela peut dégoûter les électeurs centristes", prévient-il.

"Parmi les 18% d'électeurs du FN, tous ne sont pas racistes, anti-étrangers. Ils expriment une frustration, notamment par rapport au bilan de Nicolas Sarkozy: les promesses qui n'ont pas toujours été tenues, les résultats qui ne sont pas là. C'est l'expression d'un vote protestataire, qui n'épouse pas forcément les thématiques de Marine Le Pen", juge M. Pinte.
S'il votera quand même pour le président-candidat le 6 mai, il assure qu'"un grand nombre de parlementaires" UMP sont "très gênés" et, "même s'ils ne disent rien, (ils) n'en pensent pas moins".