PS : "sans moyens la police ne peut agir"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président du groupe PS du Sénat, François Rebsamen estime, après l'annonce à Marseille par Nicolas Sarkozy d'équiper la police de fusils à pompe que le président "découvre que, sans moyens, la police ne peut agir".

"Cette décision est tardive et les syndicats de police l'avaient réclamée sans succès", lance le responsable des questions de sécurité pour la campagne de François Hollande. "Il a fallu le décès tragique d'un policier des suites d'une fusillade, pour que Nicolas Sarkozy découvre ce qu'il devrait savoir en tant qu'ancien ministre de l'Intérieur : il faut donner aux forces de polices les moyens nécessaires pour exercer leurs missions", ajoute-t-il.