Masters de Shanghai : Gasquet est passé à un cheveu de la victoire

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Pour sa première participation au tournoi des huit meilleurs joueurs mondiaux, le Français Richard Gasquet a failli créer l'événement. Il a remporté le premier set assez facilement avant que l'implacable N.2 mondial, l'Espagnol Rafaël Nadal ne se ressaisisse. Le match a été âprement disputé jusqu'au bout. Résultat: 3-6, 6-3, 6-4.

Le miracle n'a pas eu lieu et pourtant on y a cru. Pas du tout impressionné par la mise en scène du Masters de Shanghai qui lui a fait traverser un immense rideau de fumée artificielle à son entrée sur le court dimanche matin, Richard Gasquet a donné des émotions au N.2 mondial, l'Espagnol Rafaël Nadal. Le Français a rapidement remporté le premier set 3-6, se montrant très offensif au filet (11 fois dont 9 avec succès) derrière une grosse première balle. Il a insisté sur le revers de Nadal pour s'ouvrir le court en grand côté coup droit.

Au deuxième set, le rapport de force s'est inversé, à cause d'une perte d'intensité de Gasquet au service, mais aussi d'une montée en régime sensible de Nadal. 6-3.

Une tendance qui s'est confirmée dans la troisième manche. Nadal a profité des ratés de Gasquet pour lui ravir le service au cinquième jeu. Sur ses propres engagements, le Majorquin s'est montré intraitable, se muant même en serveur volleyeur avec des montées incessantes au filet conclues avec une réussite maximale. Gasquet a, de son côté, régalé le public avec quelques coups exceptionnels dont le point du match, un passing de revers frappé au-dessus de sa casquette sur un smash pourtant musclé de Nadal. 6-4.

Quatre rencontres avec Nadal, quatre défaites pour Gasquet. Sixième Français à disputer le tournoi des maîtres, Richard Gasquet peut encore espérer accéder aux demi-finales. Pour ce faire, le Biterrois devra remporter au moins et plus probablement deux succès dans ses deux prochains matches mardi et jeudi face au Serbe Novak Djokovic et l'Espagnol David Ferrer, deux adversaires qu'il n'a pas non plus réussi à battre jusque-là.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr